Arnaques Internet : comment les reconnaître ?

Les arnaques pullulent malheureusement sur le web. De nombreux escrocs profitent de l’anonymat pour tenter d’extorquer de l’argent via Internet. Dans cet article, nous allons vous aider à reconnaître les arnaques les plus fréquentes et à adopter les bons réflexes.

Le phishing

Aussi appelé « hameçonnage », le phishing est une arnaque Internet très répandue. L’escroc vous envoie un e-mail en se faisant passer pour une institution (banque, impôts, CAF, Pôle Emploi…). Dans cet e-mail, il prétexte un risque de fraude, de radiation, ou bien une erreur de la banque en votre faveur, pour vous demander vos données personnelles (code de carte bancaire, mots de passe). Si vous tombez dans le piège, l’escroc utilisera vos données pour retirer de l’argent sur votre compte. Rappelez-vous que jamais un organisme officiel ne vous demandera d’envoyer de telles informations par mail ! Cette arnaque web est assez facilement reconnaissable : mauvaise mise en page du mail, fautes d’orthographe, adresse de l’expéditeur suspecte… En cas de doute, signalez l’e-mail à des plateformes telles que internet-signalement.gouv.fr, signal-spam.fr et phishing-initiative.fr, puis supprimez-le.

Le « virus-rançon »

Cette arnaque sur Internet est aussi appelée « ransomware ». Lorsque vous visitez un site (souvent de téléchargement illégal), une page s’ouvre et envahit votre écran. Vous ne pouvez cliquer nulle part pour la fermer. Cette page affiche un texte qui vous accuse d’avoir violé la loi en téléchargeant du contenu illégalement. Le logo de la police figure souvent sur cette page pour mieux vous tromper. Cette escroquerie sur le Net vous menace de bloquer votre ordinateur à moins de payer une amende dans les plus brefs délais. Si cette page s’affiche, essayez de fermer le navigateur en utilisant le gestionnaire des tâches, ou redémarrez l’ordinateur.

La fausse loterie

Il s’agit d’une arnaque par Internet très ancienne. Vous recevez un e-mail vous annonçant que vous avez gagné à la loterie. Le mail frauduleux précise que pour recevoir votre gain, vous devez payer des frais à un agent dans les plus brefs délais. Si vous recevez ce message, n’y répondez pas, et supprimez-le.

L’arnaque « relation à longue distance »

Cette escroquerie sur le web consiste à abuser de la crédulité de certaines femmes. Un homme vivant dans un pays étranger entre en contact avec une femme seule, et la séduit en lui envoyant des messages attentionnés. La victime met de l’espoir dans cette relation à longue distance. Mais l’escroc envoie un jour un message à sa victime lui demandant de l’argent pour venir lui rendre visite, pour soigner un proche, ou encore pour faire face à des problèmes financiers. La victime transfère alors de l’argent à cet escroc qu’elle ne rencontrera jamais. Un geste simple pour ne pas vous faire piéger : n’envoyez jamais de l’argent à un individu que vous ne connaissez pas personnellement !

L’escroquerie « à la nigériane »

Cette arnaque sur le Net consiste à entrer en contact avec quelqu’un par e-mail en se faisant passer pour un riche héritier. Ce faux héritier demande de l’aide pour transférer son argent à l’étranger en prétextant des problèmes de sécurité dans son pays et en promettant une récompense, mais en demandant préalablement de l’argent. Évidemment, la victime qui envoie de l’argent à ce « nouvel ami » ne reçoit rien en échange, et ce dernier disparaît aussitôt qu’il a reçu l’argent.

Enceinte Bose ou JBL : quelle enceinte Bluetooth choisir ?

Les enceintes portables ont révolutionné le monde de l’audio. Connectées à un appareil mobile via Bluetooth, elles permettent de profiter de sa musique n’importe où ! Les marques JBL et Bose ont joué un grand rôle dans l’avènement de ces enceintes Bluetooth. Voici un petit guide qui vous aidera à choisir l’enceinte idéale.

Enceinte Bluetooth : les critères de choix

Vous ne savez pas par où commencer pour choisir votre enceinte Bluetooth ? Voici les principaux critères de choix.

  • La qualité sonore : ne vous fiez pas uniquement à la puissance d’une enceinte. Certains modèles affichent une puissance plus élevée que d’autres alors que la qualité du son se dégrade à fort volume. La meilleure solution pour ne pas se tromper est de tester l’enceinte en conditions réelles.
  • L’autonomie : il est indispensable de choisir une enceinte avec une bonne autonomie pour profiter de sa musique le plus longtemps possible. Certains modèles équipés d’un port USB peuvent même servir de batterie mobile pour votre téléphone.
  • Les fonctionnalités : les enceintes sont parfois dotées de fonctionnalités qui peuvent faire la différence, comme le mode mains libres, les effets lumineux, la résistance à l’eau, ou encore la possibilité de synchroniser plusieurs enceintes du même modèle.
  • Le design : il s’agit là d’une question de goût. Lorsque l’on ne sait pas quelle enceinte choisir parmi deux modèles aux performances similaires, on se fie souvent à ce critère pour trancher. Certaines marques misent sur un design rond, d’autres préfèrent les angles. Il est toujours préférable de voir l’enceinte en vrai pour tester son ergonomie.

Bose et JBL, deux poids lourds de l’enceinte Bluetooth

Les marques Bose et JBL sont toutes deux à l’origine de modèles phares sur le marché de l’enceinte nomade. La marque Bose propose notamment des enceintes avec une diffusion du son à 360° (Bose Soundlink Revolve). JBL se démarque quant à elle par ses enceintes waterproof et la possibilité de connecter plusieurs enceintes JBL entre elles. Alors, faut-il choisir Bose ou JBL ? En termes de qualité de son, il semble que Bose soit un cran au-dessus de JBL, avec des modèles développant une belle puissance et des graves bien dessinés. Les enceintes JBL comme la Charge 3 offrent en revanche une meilleure résistance à l’eau et des fonctionnalités plus nombreuses. Dans ce combat JBL vs Bose, les audiophiles préféreront Bose tandis que les baroudeurs se tourneront plutôt vers JBL.

D’autres marques d’enceintes Bluetooth

Il n’y a objectivement pas de meilleure marque d’enceinte : tout dépend de votre budget, de votre utilisation et de vos préférences en matière de design. Si certains ne jurent que par JBL ou Bose, il ne faut toutefois pas oublier qu’il existe des dizaines d’autres marques d’enceintes Bluetooth : Ultimate Ears, Marshall, Sony, Wewoo, Libratone, Samsung… Chaque marque a ses spécificités. Par exemple, Marshall propose des enceintes au look vintage directement inspirées des amplis pour guitare. Wewoo multiplie les modèles fantaisie à très bas prix. La marque Bang & Olufsen se spécialise quant à elle dans les enceintes haut de gamme au design épuré et à la qualité d’écoute optimale.

Quelle tablette choisir ?

Plus qu’un intermédiaire entre l’ordinateur et le smartphone, la tablette est devenue un outil informatique à part entière. L’offre s’est étendue et de nombreux modèles se sont adaptés à tous les usages, ainsi qu’à des profils d’utilisateur différents. Prise en main, performances, ergonomie des menus… Comment choisir sa tablette ? Quels sont les critères qui permettent de trouver un modèle correspondant à ses besoins ?

Comment choisir une tablette ?

Bien choisir sa tablette, c’est avant tout s’interroger sur la nature et la fréquence d’utilisation. Jeux vidéo, bureautique, photographie, visionnage de vidéos, lecture de livres numériques, navigation web… Il convient également d’évaluer objectivement ses connaissances informatiques. Le système d’exploitation Android est réputé pour son accessibilité, mais certaines interactions nécessitent une rapide familiarisation avec les possibilités offertes. La question du transport est aussi essentielle. Ce critère influe sur le poids de la tablette et, par extension, sur la taille de l’écran. Il faut porter une attention particulière aux éléments suivants :

  • l’autonomie ;
  • les accessoires fournis ou compatibles avec le modèle choisi ;
  • le stockage de la mémoire interne…

Autant de points qui permettent de choisir une tablette en fonction de ses besoins réels et non par rapport aux dernières innovations technologiques en la matière.

S’initier à l’utilisation d’une tablette avec l’Huawei MediaPad T5

Quelle tablette choisir si l’on souhaite débuter en informatique ou disposer des fonctionnalités de base ? L’Huawei MediaPad T5 s’avance comme une alternative intéressante au rapport qualité/prix convaincant. Derrière ses atours sobres et sa coque arrière en aluminium, elle permet de réaliser des tâches basiques au quotidien. De la navigation web à l’usage des applications, l’ensemble tourne avec fluidité. L’écran de 10 pouces propose une définition Full HD pour un confort d’utilisation très appréciable. De plus, sa réactivité aux commandes tactiles évite tout temps de latence et minimise les erreurs de manipulation. Une entrée de gamme pour un emploi mesuré et les novices.

Samsung Galaxy Tab S4 : la performance technique pour parer à tous les usages

Si le fabricant coréen est réputé pour ses smartphones, Samsung propose également des tablettes de qualité. La Samsung Galaxy Tab S4 s’adresse aux utilisateurs en quête d’une configuration solide. Pour accompagner l’écran de 10,5 pouces au rendu exceptionnel (2 560 x 1 600 pixels), le système Android 8.1 tourne grâce à un processeur Kryo doté de 8 cœurs. Idéal pour gérer plusieurs programmes simultanément. Elle concilie le meilleur en matière d’autonomie (près de 17 heures), de performances graphiques, de légèreté et de puissance. Ses qualités sont souvent plébiscitées dans les guides d’achat pour tablette.

L’iPad : l’ergonomie au service de la polyvalence

Avec de nouveaux modèles régulièrement mis sur le marché, Apple confirme sa position de leader dans le domaine. Comment choisir une tablette ? Le constructeur a pleinement assimilé les contraintes de sélection par une réponse globale à des besoins précis.

  • Fiabilité et stabilité du système d’exploitation iOS pensé pour les tablettes et les fonctions tactiles.
  • Optimisation de la veille pour une meilleure autonomie.
  • Sortie audio de qualité.
  • Simplicité d’utilisation…

Considéré comme un produit haut de gamme, l’iPad demeure une référence en matière de tablette.

Contrôle parental sur Android : comment ça marche ?

Qu’il s’agisse de smartphones ou de tablettes, le système Android offre de nombreuses possibilités, notamment pour communiquer et naviguer sur le web. Au même titre qu’un ordinateur, il est nécessaire de protéger les appareils utilisés par des enfants. Cela vaut autant pour leur sécurité que pour le filtrage des contenus consultés.

Quelles solutions pour organiser le contrôle parental sous Android ?

À la maison ou dans un environnement public (restaurant, gare…), l’accès à internet passe par le réseau Wifi. La connexion est donc très simple, même entre les mains d’un enfant qui dispose des identifiants et mots de passe adéquats. Il existe plusieurs solutions pour un meilleur contrôle parental sous Android, comme pour d’autres systèmes d’exploitation :

  • le téléchargement d’applications spécifiques ;
  • le paramétrage des appareils en question ;
  • les prestations annexes (et gratuites) des opérateurs liés aux abonnements téléphoniques et internet.

Télécharger des applications dédiées au contrôle parental Android

Android met à disposition des usagers le Play Store pour télécharger des applications, des logiciels, ainsi que des jeux vidéo. Il existe plusieurs programmes pour protéger l’appareil et les enfants. Ceux-ci fonctionnent par le biais d’une base de données qui bloque l’accès à des sites déterminés. Attention à bien vérifier les mises à jour. L’accord parental est requis pour y naviguer. Mais ces solutions doivent se compléter avec d’autres utilitaires. Ne serait-ce que pour les moteurs de recherche ou les messageries en ligne, il est important de prévoir un filtre des textes qui réagit en fonction de mots-clefs, mais aussi du contexte. D’autres paramètres doivent être pris en considération :

  • l’âge de l’enfant et son profil d’utilisateur ;
  • le type de contenu à bloquer ;
  • le niveau de sécurité à moduler avec possibilité d’une demande le déblocage ou d’une restriction définitive…

Certains logiciels de contrôle parental Android proposent un téléchargement gratuit. Il convient néanmoins de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’une période d’essai au terme de laquelle son fonctionnement ne sera plus effectif.

Bien paramétrer les smartphones et les tablettes

Au même titre que le système d’exploitation iOS, Android propose de régler les paramètres de l’appareil concerné. Des simples restrictions au blocage pur et simple, l’utilisateur peut choisir d’interdire le visionnage de vidéos ou encore le téléchargement d’applications. Certaines sont malveillantes ou contiennent des spywares, virus et autres programmes dangereux pour l’intégrité de la tablette et les données transmises. De manière plus radicale, il est également possible de bloquer l’accès à internet sur les téléphones portables. Toutefois, un enfant suffisamment avisé peut réinitialiser les réglages d’usine. D’où l’intérêt de vérifier régulièrement l’état du smartphone ou de la tablette.

Le contrôle parental des opérateurs : une bonne idée ?

Comment mettre le contrôle parental depuis l’offre de son opérateur ? Dans la majorité des cas, il suffit de se rendre dans les options de son compte pour activer ce type de prestation. Cette dernière n’engendre pas de coût supplémentaire sur son abonnement. Le blocage s’effectue à la source. C’est-à-dire au niveau des serveurs pour que l’information ne parvienne pas jusqu’à l’appareil. Il est indispensable de s’assurer de la compatibilité du service avec Android, mais surtout de son efficacité avec une connexion Wifi pour garantir un usage sûr aux enfants.